Cette Table s'ouvre Chez Eva, rue St Sauveur, au rez-de-chaussée, avec une trentaine de personnes, dans une salle non aménagée à cet effet.

Philippe Catang comme Cadre, Colette-Rebeca Estin comme Meta, François-Noël Tissot rapporte le cas, Najet Copello anime. Pas de compte-rendu.

Ce qui fonctionne bien

Les trois ou quatre personnes qui sont nouvelles à une réunion TPxTS contribuent particulièrement à la dynamique de cette Table, d'où l'intérêt d'une diversité culturelle parmi les participants.

La personne qui présente le cas note ensuite les travaux de la Table au tableau : cela contribue bien à placer les Participants face à leurs propres représentations, comportements et conflits intérieurs.

Points d'amélioration

L'espace confiné et la faible autonomie de déplacement des participants ne sont pas favorables au déroulement du dispositif.

Le nombre de participants est trop élévé.

L'insuffisante diversité culturelle des participants conduit à une auto validation des perceptions dominantes de la Table.

La préparation de la présentation du cas est insuffisante.

Absence de compte-rendu.